Quelle musique pour un film de science-fiction ?

Tous le monde sifflote la musique de Stars War : cuivres, violons etc. De la bonne grosse musique classique, un tant soit peu pompier. La musique de la saga Stars War est écrite par le compositeur John Williams. Il s’agit de grands thèmes orchestraux symphoniques.

Pourtant, qui dit science-fiction, dit futur, dit musique moderne. C’était le pari des vieux films des années cinquante comme Forbidden Planet. La musique de ce film est l’œuvre de deux pionniers, Louis Barron et Bebe Barron. Leur bande sonore est le résultat de sons électroniques modulés et directement enregistrés sur bandes magnétiques. Ils ne seront pas reproductibles. Lorsque l’on écoute cette musique, on a néanmoins l’impression d’entendre parfois un theremin. Ces deux arrangeurs et compositeurs américains sont donc considérés comme des pionniers de la musique électronique et de l’enregistrement sonore sur bande magnétique. Avec Planète interdite (1956), ils sont à l’origine de la première bande originale de film entièrement électronique : encore une première pour ce film !

En fait, le retour au thème et aux instruments traditionnels a pour avantage de faire entendre les bruitages, moteurs de vaisseau, tir et sons de diverses machines, toutes choses qui deviennent relativement inaudible s’il faut les superposer à la musique électronique. Encore un coup de génie de Georges Lucas !

Publicités