La zone du dehors par Alain Damasio

Jeremy Bentham, Plan du Panopticon, vol. IV, p. 172-3 (©wikimédia).

Jeremy Bentham, Plan du Panopticon, vol. IV, p. 172-3 (©wikimédia).

La zone du dehors d’Alain Damasio m’a été chaudement recommandé par mon bibliothécaire. Il faut reconnaître que l’aguiche est prometteuse. C’est le second roman de l’auteur du génial La horde du contrevent et l’ouvrage a obtenu le prix européen Utopiales en 2007. Lire la suite

Publicités

Des milliards de tapis de cheveux de Andreas Eschbach

Shôjô

Shôjô, bois, haut. 4 cm. Créatures amicales aux longs cheveux rouges, qui vivent sur les côtes, et aiment le sake Description : Ancienne collection Auguste Lesouëf. Provenance : Bibliothèque nationale de France

Dans un Monde vaguement médiéval, une guilde régis des tisseurs un peu spéciaux. En effet, ils doivent réaliser un tapis à partir des cheveux de leur femme et de leurs filles. Œuvre d’une vie, le tapis est ensuite vendu à des marchands qui disposent du monopole de ce commerce. Ils iront décorer le très lointain palais de l’empereur, le Palais des Étoiles. Pourquoi cet artisanat ? Quelle justification à cette pratique barbare ? Des milliards de tapis de cheveux est composé autour de dix sept chapitres qui s’apparentent plutôt à des nouvelles. Le recueil n’est pas sans rappeler la structure de grands classiques, tels que les Chroniques Martiennes de Bradbury ou Demain les chiens de Clifford D. Simak. On découvre ainsi les aventures de plusieurs personnages. A travers cette multiplicité des points de vue, l’univers et l’argument de l’histoire se met petit à petit en place. Un procédé original qui oblige le lecteur à demeurer attentif et actif. En effet, s’il se laisse porter, tentation très forte du lecteur de ce génial roman, alors il laisse échapper une multiplicité de détails qui font tout le sel et le sens de l’oeuvre.
Il faut surtout se méfier des a priori, tel que le classique remake de la ligue hanséatique et du commerce médiéval. Certes, d’un côté, une corporation de tisseurs qui veillent au respect d’un strict cahier des charges et de l’autre une autre corporation possédant le monopole d’achat et de commerce desdits tapis. Certes, une société médiévale avec son carcan d’obligations et de traditions. Mais le diable réside dans les détails !

Beaucoup de lecteurs ont dénoncé, courroucé, le dénouement du roman sur l’air de « tout ça pour ça ?” Donc, n’allez surtout pas sur le net pour farfouiller et trouver des réponses. Au contraire, je trouve la pirouette finale excellente et il faut conserver cette surprise. Lorsque j’ai découvert ce roman, en 1995, ce fut une grande claque tant la production du moment était soporifique et rempli de dragons. Enfin, une histoire sortait de l’ordinaire. Enfin un auteur décidait non seulement de nous faire partager son riche univers, mais également de nous balader.
Et même si le dénouement paraît tiré par les cheveux, je suis certain du bonheur que vous tirerez de cette lecture.

.

Le Temps incertain de Michel Jeury

Gauri-Sankar (Népal)

Le Gauri-Sankar ou l’hôpital de Garisankar ? (Wikimedia).

Le temps incertain est ce genre d’ouvrage qui fait tomber le lecteur dans un piège temporel : plus rien n’a d’importance hormis la capacité à tourner la page, à s’enfoncer dans une matière dense.
On peut raisonnablement dire qu’il y a un avant et un après cette Lire la suite

Code source de William Gibson

Colombian Star

Le Colombian Star, dans l’estuaire de l’Escaut (© hpgruesen).

Lire Gibson a quelque chose de déstabilisant. La froideur du style, éminemment descriptif et sans affect. Un environnement qui semble quotidien, une intrigue assez mainstream, et pourtant, il s’agit de science-fiction. Mais ce n’est plus du cyberpunk.
Un drôle d’objet donc. Et les universitaires ne s’y trompent pas, qui consacrent des études aux œuvres de Gibson, comme cLelle-là. Lire la suite

Le cycle de Terremer de Ursula k. Le Guin

Le monde de Terremer

Le cycle de Terremer est principalement composé de trois volumes, Le Sorcier de Terremer, Les tombeaux d’Atuan et L’ultime rivage. L’intrigue se déroule dans un monde composé d’îles perdues au milieu de l’océan. Et dans ce monde plutôt médiéval, les sorciers et la magie existent. Nous suivons donc le parcours de Ged l’Epervier, modeste forgeron qui deviendra le plus grand des sorciers. Ici, c’est le Lire la suite